Serpolet

Serpolet

« Cousin du thym »

Présent spontanément dans nos montagnes, on cultive cependant le serpolet pour faciliter la cueillette.

Le serpolet se conserve très bien une fois séché et s’utilise alors soit en tisane, digestive et antiseptique pour les voies respiratoires, soit en aromate. Cousin du thym et très fin en cuisine, le serpolet se marie très bien avec poulet ou autre petit lapin.

 

Passer commande

Votez !

Partagez sur les réseaux sociaux...Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Pin on Pinterest
Pinterest

0

Votre panier